Exposition Mandela

Exposition Mandela

Vous êtes un artiste animalier ?

La mairie de Longjumeau et la galerie Roz in winter vous proposent une exposition à la Halle Mandela en Novembre !

Si vous êtes intéressés, merci de nous écrire par mail à l’adresse :
galerie@rozinwinter.com
Vous pouvez également nous contacter par le formulaire de contact du site afin de connaitre les modalités de cette superbe exposition . Ci-dessous l’affiche ainsi que les photos de la Halle . Au plaisir de vous lire ! L’équipe de la mairie et de la galerie !
(poster l’affiche et les 3 photos de la Halle).

Christine Ladevèze

Christine Ladevèze

De formation universitaire et professeur à l’origine je me passionne pour la céramique  et surtout pour les émaux de haute température me poussant à la recherche d’une riche palette alors inexistante en four électrique. Cette recherche a donné lieue à une série d’articles parue dans la Revue de la Céramique et du Verre. Invitée d’honneur de nombreux salons d’art plastique, expositions dans des galeries du Marais à Paris et dans des centres d’art contemporain, j’ai aussi cogéré les biennales de céramique contemporaine de Sèvres jusqu’en 2020.Intention créatrice : »Empreintes d’ éternité » : Au cours des millénaires la Terre a été façonnée par les eaux, les vents et le feu des volcans, les empreintes de son histoire remarquable et terrible font toute la richesse et la beauté de son « épiderme » et nous recevons inconsciemment ce qui émane de ses sites naturels . L’énergie latente et puissante qui est en elle je tente de la restituer par des formes symboles de paysages imaginaires dont les reliefs concaves et convexes sollicitent les jeux de lumière pour affirmer les vibrations signes de la vie et de sa dynamique. Par les émaux riches et soyeux invitant au toucher je veux la célébrer et nous donner à ressentir un espace de tranquille cohérence.

Jean-Jacques Curt

Jean-Jacques Curt

De la peinture impressioniste qui veut se substituer au réalisme d’une photographie

Jean Jacques CURT a toujours été passionné par le dessin depuis son enfance et c’est un moyen d’expression qu’il a ponctuellement utilisé au cours de sa vie personnelle avec quelques réalisations ça et là de peintures ou d’aquarelles.

Après une carrière réussie dans le domaine de la maintenance d’équipements électroniques, cette passion s’est réveillée et la peinture est devenue un besoin essentiel de tous les jours.

Depuis 2009 , il a pratiqué le pastel, l’aquarelle et le couteau, mais c’est avec la peinture à l’huile, qu’il exprime le mieux sa façon de représenter ce qu’il voit à travers ses modèles.

Sa peinture est avant tout figurative et se veut le plus réaliste possible. C’est en 2013 qu’il trouve le style qui va le faire sortir de l’anonymat et le pousser à présenter ses réalisations dans des expositions et galeries et recevoir son premier prix en 2015.Ce style se concrétise par la réalisation de peintures à l’huile de couleur sépia ou monochrome à partir de vieilles cartes postales ou de photos qu’il prend au cours de promenades. Il adore les arranger à sa façon en travaillant les couleurs et les perspectives.

Lila Roz

Lila Roz

1979 – Lila, découvre la sculpture au musée Zadkine. Elle a 12 ans. Coup de foudre.

Ce premier contact avec l’art l’amène naturellement à se réaliser pendant quelque trente années à travers différents métiers artistiques. Elle est successivement comédienne, auteur, compositeur et chanteuse.

Comédienne et chanteuse, elle part du Cours Simon en 1990 avec un 1er Prix, pour diriger une Compagnie de théâtre, et Lyrique : « Opéra Sud « , avec Hubert Humeau, pendant 14 ans .  Sa compagnie réalise de nombreuses créations, mises en scènes d’opéras comiques et spectacles musicaux, en tournées dans les Opéras Français (Marseille, Montpellier, Rennes, Toulon, Monaco etc) … ainsi que dans divers théâtres et Festivals. (7 ans au festival d’Avignon). Fantaisiste dans le répertoire lyrique.

Elle se forme ensuite au Music-Hall, et continue avec le chant (Jazz, Blues, Variété) et la danse (10 ans de Modern-jazz et 10 années de claquettes).

Elle écrit et met en scène (entre autres:) « La chasse à l’Homme » qui fut un « Evènement Télérama » en 2003 !

Un spectacle musical en hommage à Boris Vian qui tournera plusieurs années dans de nombreux théâtres Français.

Durant 5 ans elle travaillera régulièrement à France Culture pour les Lectures Dramatiques en tant que comédienne.

2007 – La sculpture la rattrape. Elle travaille l’argile sans relâche et enrichit progressivement son univers créatif en se formant aux techniques du modelage.

Depuis 2012, elle revient à la Sculpture, et multiplie les expositions à Paris et en ïle de France.

2014 – Rencontre avec Rasko : il apprécie l’exigence de Lila et l’inspiration de ses premières œuvres. Le sculpteur décide de l’accompagner dans sa recherche et lui propose son atelier. L’œuvre de Lila prend un virage à 180° et une envergure inattendue. D’un figuratif onirique elle passe rapidement à l’abstraction. Elle crée des lignes épurées d’où émane une énergie vitale, caractéristique de l’Art Primaire et des œuvres antiques Cycladiques.

Le résultat de ces années d’exploration témoigne d’une créativité libre, féminine, et résolument contemporaine.

EXPOSITIONS, SALONS et GALERIES :

  • 2015
    • Salon du Château de Buc
  • 2016
    • Salon d’Ile de France. Bourg La Reine
    • Salon de Printemps. Sceaux. Prix du jury.
    • Salon de l’ADAC. Chatillon.
    • Salon SAI. Salon d’Automne International. Sfax. Tunisie.
  • 2017
    • Commande de Sculptures animalières par Monsieur Yves Jego, alors Député-Maire de Montereau. Emplacement des oeuvres : Parc des Noues.
    • Salon d’Art de Saint Germain Les Corbeil.
    • Prix Géant des Beaux-Arts.
    • Salon de l’ADAC. Chatillon
    • Salon du Château de Buc.
  • 2018 :
    • Janvier  Salon de Charenton.
    • Fevrier  50eme Salon Ile de France. Bourg La Reine.
    • Mars 40eme Salon Verrières Le Buisson
    • Avril Salon de Printemps. St Flour. Invitée d’honneur.
    • Mai Parc Floral de Vincennes
    • Octobre  Salon d’Automne. Champs Elysées : Présentation d’une œuvre de 2,50m.
    • Novembre  Galerie Thuillier. Exposition. Paris IVème.
    • Décembre  Création d’une galerie d’Art : 33 rue Grande 77630 BARBIZON avec Pascal Winkler.
  • 2019
    • Février  Ouverture officielle de la galerie ROZ & WINKLER
    • Lila Roz prend la Direction de la galerie.
    • Mars  Salon de Verrières le Buisson.
    • Salon Grand Format à Mennecy . Prix du Salon.
    • Septembre  Salon des Petits Formats. Mennecy.
    • Octobre  Salon de Touques (Normandie)
    • Novembre  Salon de Ballancourt.
Xavier Tutein

Xavier Tutein

Je peins parce que j’en ai besoin ! C’est pour moi une sorte de méditation, une approche de la forme et de la couleur, le travail des impressions visuelles, c’est le moyen le plus évident d’exprimer mon attitude envers le monde. Mon approche est intuitive, équilibrant un plan émotionnel avec des solutions formelles pour créer un sentiment d’harmonie ultime. L’inspiration me vient des formes, textures et couleurs de la nature qui m’entoure. Mes créations nécessitent l’interprétation, le sentiment, le rêve et la contemplation du spectateur. Je ne peux influencer qu’une partie du résultat dans ma technique de peinture et je suis toujours surpris par le résultat final.

Danielle Vila

Danielle Vila

A déjà 5 ans, Pol Malan, artiste peintre et ami de ses parents l’initie à la peinture. Jusqu’à l’âge de 15 ans elle y passera tous les jeudis, y apprend l’art de manier les couleurs en s’inspirant de ses maîtres, tels que Delacroix, Renoir ou encore Monet pour ne citer qu’eux.

Néanmoins le destin en décidera autrement : dans sa famille, être artiste peintre n’est pas un métier à proprement parler, surtout lorsque l’on est une femme.

Elle se dirige alors vers la mode et monte sa propre entreprise à seulement 22 ans, tout en continuant à peindre.
En 1979, la flamme créative de l’artiste se ravive. Danielle s’installe  à Cavaillon et s’inspire de vieux villages provençaux dans ses premières toiles. Elle devient membre des Quat’Z’Arts et Métiers en 1988 et de la société des artistes indépendants en 1992.

Une longue période de recherche personnelle va faire progresser son expression figurative vers l’imaginaire.
En 2003, la rencontre avec l’artiste Zao Wou-Ki fut déterminante et influencera sa peinture. L’année suivante elle est admise dans le Dictionnaire de Cotation des Artistes.

Au cours d’un séjour à Barcelone en 2009, le modernisme de Gaudi l’inspire, au point de lui faire hommage dans une de ses récentes toiles. Après son séjour en Amérique du Sud en 2011, les couleurs deviennent plus violentes. La même année, elle obtient une cotation de la part de Chirstian Sorriano, expert en Art contemporain. La rencontre avec Wang Yan Cheng lors d’une exposition sur Lyon en 2012 sera elle aussi décisive : la sensibilité picturale de l’artiste la fascine et l’inspire tout particulièrement. Cela se ressent sur ses dernières toiles.

Nathalie Stresser

Nathalie Stresser

Nat Stresser est une artiste spécialisée dans les arts abstraits, plus spécifiquement dans la peinture acrylique.

Elle est née en 1970 dans une commune alsacienne près de Strasbourg. Depuis ses jeunes années la fibre artistique ne l’a pas quittée. Après des débuts dans le figuratif ; avec l’aquarelle et le pastel sec, elle s’engage dans des études d’arts et obtient le baccalauréat A3 Arts plastiques. Petit à petit, son style évolue et tend vers la peinture abstraite, dans laquelle elle évolue aujourd’hui et s’épanouit pleinement.

Ses toiles sont fluides et pleines de reliefs. On sent une certaine puissance et une profondeur qui donne à celui qui les regarde, une envie d’y plonger. Couleurs vives ou camaïeu de gris et rouge, son style est propre à elle, mais chacun peut entrer dans son univers aisément.

Son inspiration vient de la matière elle-même, de l’ombre et la lumière, pour donner intensité et texture à ses œuvres.

Catherine Pugeat

Catherine Pugeat

Démarche artistique

Catherine Pugeat, l’artiste en mouvement.

Après avoir traversé la douleur de la perte de l’être aimé, après avoir ressenti profondément combien le mouvement de la vie est précieux, fragile, mais aussi inexorable, j’ai choisi de ne plus souffrir, d’agir pour ne pas subir, j’ai choisi d’avancer malgré ce que j’ai perdu, j’ai choisi de faire confiance à la Vie.

J’ai choisi de peindre (sans doute serait-il plus juste de dire que la peinture m’a choisie ?) pour être en mouvement, pour être dans la Vie, si ce n’est pour rester en Vie.

Je ne savais pas vraiment pourquoi mais je me sentais bien.

Il m’aura fallu une longue pratique, une longue expérience, pour qu’enfin j’en saisisse le sens profond.

J’ai fini par réaliser que l’acte de peindre me permettait de trouver le silence, et que, dans ce silence intérieur je pouvais sentir, écouter le mouvement de la vie.

La souffrance, le chagrin, la nostalgie du passé, la crainte de l’avenir ne venaient plus troubler mon présent. Il n’y avait plus que les couleurs, la matière, la toile, la forme, l’énergie, le geste. Je me retrouvais totalement apaisée. Avec tous mes sens sollicités, je me sentais alors centrée, unifiée. Je pouvais peindre le mouvement.

Peindre le mouvement est devenu « mon silence », mon unité et ma mission d’artiste.

L’acte de peindre serait-il un lieu de silence, un lieu de rencontre avec le mouvement vital mais aussi avec soi ? Le mouvement ne pourrait-il être perçu que dans le Silence intérieur ? Voir ce mouvement peut-il me (nous) réparer ?

Je cherche à le saisir, à le rendre visible. Et c’est dans une explosion d’énergie, de vie joyeuse, pleine de musique, de danse, de couleurs, de lumière, de contraste que je le questionne, que je le dissèque, que je l’interroge, dans ses palpitations, ses ondulations, ses battements, ses vibrations, ses pulsations.

Je ressens l’absolue nécessité de le faire surgir, de l’arracher au néant, de créer un choc visuel, pour le regarder, l’écouter, jusqu’à le confondre avec mon propre silence.

Influences

Marc Chagall, Kandinsky, Nicolas de Staël, Soutine, Marc Rotko, expressionistes américains, peintres du hasard, surréalistes, Fabienne Verdier

Formation

2008-2019 Atelier Shahram Nabati Aubenas, France